Les ventes de l’expo de l’été au profit d’une belle endormie

Comme certains le savent déjà (je saoule le monde avec ça), je me suis investi depuis le début du printemps dans la rénovation d’une vieille maison de la fin du XVIIIe siècle ou début XIXe,  abandonnée depuis 30 ou 40 ans.

de l’huile de coude, des potes et du temps…

La belle endormie

Tout est à faire. Toiture et charpente pourries, réseaux eau, assainissement et électricité inexistants, fenêtres en ruine, etc.

Mais cette maison me plait. Située juste à côté de ma maison d’habitation, elle a « quelque chose ».  Qu’est-ce que je veux en faire ? A vrai dire je ne le sais pas encore. Une galerie d’art ? un club de billard anglais ? des chambres d’hôte ? un gîte ? Il y a tant de potentiel.

4 croix de St André (« X ») pour sécuriser le pignon ouest.

Pour stopper les ravages du temps et des intempéries sur cette bâtisse bicentenaire, j’ai mis toutes mes dernières économies et ma capacité d’emprunt dans la sécurisation d’un mur (qui menaçait de s’écrouler chez mes voisins) et le remplacement de la toiture. Ce travail ne peut être fait que par des artisans qualifiés. La toiture neuve sera en place à la mi juin.

Pour le reste des travaux je n’ai plus un sou. Je vais devoir faire seul (ou avec des amis parfois), en me formant et en suivant les tutoriels et conseils des sachants.

Un projet peut en cacher un autre

L’exposition Matière à voir du mois d’août, à laquelle je m’échine à donner le maximum d’ampleur depuis un mois, présentera des œuvres que les visiteurs pourront acheter. En plein cœur de l’été, le lieu de l’expo (l’abbaye de Bouchemaine) et les alentours sont prisés des touristes.

Tirages « prêts à emporter »

J’ai décidé de consacrer l’intégralité des ventes  à la remise en état de cette maison (outils et matériaux). Pour permettre aux visiteurs désireux d’emporter une oeuvre sans attendre la fin de l’expo et le décrochage, je vais proposer une sélection de tirages « prêts à emporter » :  format 30x30cm, numérotés et signés, agrémentés d’un passe-partout noir, non encadrés, sous cellophane. Bonne idée, non ? 🙂

Si le projet maison c’est moi, l’exposition c’est vous !

Pour que la restauration de la « belle endormie » avance vite et bien, il faut que la recette de ces ventes soit bonne. L’expo doit être belle. Pour qu’elle soit belle je dois soigner les tirages, les encadrements, la galerie, la communication, la logistique. Le budget de cette expo, c’est en partie le mien, avec ma dernière mise de fonds… C’est aussi le vôtre, avec le coup de pouce que vous m’apportez en vous associant à la campagne de financement participatif que j’ai mise en place.

Quoi ? Vous n’avez pas encore participé ?… Rassurez-vous, tout n’est pas perdu ! Vous pouvez encore le faire jusqu’au 2 juin prochain. Mais pourquoi remettre à plus tard ? En 2 minutes ce sera chose faite en vous rendant ICI. Vous pouvez soutenir l’expo à partir de 10 euros. Et en plus de mes remerciements, vous pourrez en fonction de votre contribution recevoir des contreparties sous la forme d’une affiche, d’une invitation personnelle au vernissage, de cartes postales et d’un tirage photographique à choisir parmi une sélection d’oeuvres.

Alors à tout de suite sur la page Ulule de l’exposition et à cet été au plus tard !

page de financement participatif Ulule